Recherche

Carnet de dégustation

Chianti Classico Riserva 2004 Marchesi Antinori (21,40€)
Robe foncée couleur rubis; Nez fruité ,expressif.Bouche de cassis, fruits rouges, gourmande, puissante et longue. La chaleur et la puissance dominent et rappellent la typicité du Languedoc

Chianti Rufina Montesodi Marchesi Frescobaldi 2005 (35,70€)
Robe intense, reflets violine. Nez d'une belle acidité, fort, où dominent la canelle, le thym, la bouche est puissante tonnique, et trés boisée, la cerise confite, la canelle et les épices du pouding ressortent nettement, ce joli vin doit laisser fondre une belle matière encore jeune.

Chianti Classico Riserva 2004 "Barone de Ricasoli" Castello di Brolio 30€
Nez trés fruité et puissant de cèdre, mure et réglisse, qui évolue à l'aération sur des notes cacaotées qui se marient merveilleusement avec l'explosion de fruits. La bouche est richement dotée, dense, la dominante fruitée emplit le palais de tannins voluptueux, il y a beaucoup de matière mais la fraicheur mentholée et l'acidité en bouche donnent un équilibre remarquable qui ne rend jamais ce vin fatiguant malgré ses 14°, il charme au contraire par sa frraîcheur et son élégance, les notes d'élevage encore présentes se fonderont pour donner à ce vin encore jeune un beau moment de dégustation.

Barolo. Monprivato de Mascarello 2000 (56,20€)
Robe limpide trés grenat. Nez complexe de fruits rouges et d'olive verte d'une belle finesse.La bouche sur les petits fruits à noyaux, la menthe fraîche et les cerises à l'eau de vie, a beaucoup de présenence et de caractère.La rémanence qui suit la fin de bouche et la rétronasale est remarquable  de netteté et de puissance, l'ensemble est désservie cependant par un léger manque de richesse et de fruit en boucge à ce stade

Langhe Blanc Bricco Novella Armando Parusso 19€
vin issu de sauvignon,qui a fait ses FM et subit un èlevage en barrique de 15 à 18 mois.nez complexe beurrè, grillè de belle allure qui par sa prècision a l'èvidence d'un grand chablis...aucune nuance de sauvignon n'apparait. La bouche est profonde,èlègante, complexe, sur l'amande, puis l'aciditè de la groseille blanche, belle fraicheur, beaucoup d'èquilibre et de puissance en fin de bouche, longueur remarquable; grand vin blanc du Pièmont

Barbaresco Cascina Morassimo Ovello 2002 de Roberto Bianco 32€
nez fruitè, riche, opulent de cerise et de fruits rouges.très typè syrah du rhone nord, avec des notes de rose poivrèe superbes.La bouche est racèe, fraìche, tapissèe de tannins soyeux et de vèritale jus de fruits rouges, la puissance et l'aciditè se fondent pour me rappeller un belle syrah de Cornas...c'est l'expression de la puretè du nebbiolo sur Barbaresco

Barbaresco  2004 cuvèes Tullin (30€) et Vanotu (40€) : les deux grands crus de la maison Pèlissero, dègustès au domaine en parallèlle sur le très grand millèsime 2004,avec Christina Pélisero;Tullin issu d'un terroir argileux explose de fruits rouges de pruneau et de cerise, sa bouche est soyeuse et veloutèe , sa jeunesse s'exprime sur le fruit , la fraìcheur et les èpices . Les tannins tapissent le palais de notes d'herbes aromatiques, de petits fruits rouges et de "pepe" belle longueur , grand avenir. Vanotu issu d'un sol calcaire,est certainement avec les GC d'Angelo Gaja l'un des GC les plus recherché de Barbaresco, sa richesse en fruit et en tannin toujours d'une douceur remarquable, façonnent de grands vins d'une puissance  et d'une mache qui avec le vieillissement peuvent rivaliser avec les plus grands vins d'Hermitage, sa puissance feutrèe et croissante en bouche marque le palais de notes de prune, de muscade et de règlisse merveilleusement charmeuses; Deux grands vins de garde, qui sont encore des bébés, il faudra savoir attendre 2014 pour les apprécier à leur juste valeur jusqu'en 2024 et plus, selon Christina.

Barolo Momdoca di Bussia Soprana 2000 Oderro fratelli (40€)
Provenant de "Bussia" l'un des six Grands Crus historiques de Barolo ce vin a la classe folle d'un GC de Bourgogne. Robe claire, violine,.Nez typé pinot noir, racè, profond, intense.La bouche est d'une mache remarquablement fluide, à la fois intense et soyeuse sur la cerise et la violette, les saveurs sont constantes et finissent en queue de paon sur des notes de bois exotique et de cerise interminables, la comparaison avec un grand Vosnes Romanée ou Chambolle Musigny est presque inèvitable,encore faudrait-il déguster un Chambolle en parallèle..idée à suivre... Grand vin à boire dés 2007 jusqu'en 2020

Barolo "Mariondino" 2004 Armando Parusso ((29€)
Robe claire, limpide et brillante.Nez fin d'une belle acidité sur la cerise amarena.La bouche étonne et charme par ses notes fraïches de poivre blanc et de canelle, complétèes en fin de bouche par des saveurs chocolatées.Il y a beaucoup de densité et de longueur dans les tannins de ce beau vin, qui mérite encore quelques années de garde pour faire valoir toute sa complexcité.

Barolo Bussia GC Armando Parusso 2004 (47€)
Robe plus foncée que le vin précédent,tout en gardant la limpidité typique des Barolo.Le nez est frais, mentholé sur les fruits rouges et la groseille, magnifique expression de l'équilibre entre la puissance et l'élégance qui caractérise ce vin, la bouche est soyeuse, fraìche et digeste: caractéristique de la philosophie des vins d'Armando Parusso.La finale est toute en longueur sur le bois de cédre, la cerise, et encore tapissèe d'élégance,dans ce grand vin de garde, à carafer 30 mimutes avant le service, à déguster à partir de 2010 jusqu'en 2024 et plus dans ce grand millésime.

St Joseph Blanc Domaine du Monteillet Stéphane Montez 2006 14€
Premier nez grillé de réduction et de notes d'amande qui nous ferait partir à l'aveugle sur un bourgogne si de petites notes de poire ne venaient pas donner un grain de douceur et de charme à ce vin , l'aération apporte la pèche blanche et le miel. La bouche  est douce sur la poire et la minéralité tendue pour finir sur une amertume plus typée marsanne. Beau vin

Côtes du Rhône "Sierra de Sud " Domaine Gramenon 2005 15€
Nez d'Olive verte fidèle à une belle syrah fruitée, minérale sur la terre , un nez qui ferait palir beaucoup de Côte rotie. La bouche est d'une douceur superlatibe, le grain est soyeux , il lisse le palais de cerise de violette dans une trâme minérale et une acidité trés équilibrée. Grand Vin de ce grand domaine par le nom et si confidentiel par sa production.

Côtes du Rhône Blanc " Vie on y est..." Domaine Gramenon 2006 16

On retrouve l'expression, nette, franche et fruitée des vins limpides du domaine. Labricot sec doté d'une belle acidité est merveilleux , il s'accompage à l'aération d'arômes de rose magnifiques...le tout dans une finesse qui recalerait plus d'un condrieu au rang de "lourdeau". La bouche trés poire se pare d'une austérité qui rappelle la droiture et la précision du domainne Gramenon qui ne fait aucune concession au sucre et tient sa longueur et sa fougue de la trés belle maturité de raisin.Trés beau vin

Je ne raterais pas ce genre de soirée pour tout l'or du monde.....l'intimité des copains autour des bons vins que chacun sort de sa cave avec l'intention touchante d'en faire un beau moment de vie et de partage...le tout en terrasse , sous une douceur presque angevine ....accompagné de bonnes viandes grillées...c'est quoi le bonheur ?

Chateauneuf du Pape blanc Domaine Juilette Avril "Cuvée Majoral" 1994...
beau nez de roussanne sur l'amertume , l'anis , la poire et la discrète pointe d'acidité. La bouche a la rigueur des cuvées précises du domaine, une finesse et une concentration maîtrisée, l'acidité pointe en fin de bouche sous les notes de fenouille ,de pèche blanche et d'amande.j'aime beaucoup cette fougue retenue, cette puissance maîtrisée, sans lourdeur.

Riesling Grand Cru Shoenenbourg Mittnacht-Klack 2002 sur un nez fin d'Alsace pur et droit , la minéralité sur la roche magnifie les agrumes. la bouche est précise, d'une acidité bien fondue où percent des notes de pamplemousse et une finale légèrement iodée, superbe.

Chablis Village Domaine Tramblay 2004 le nez est minéral, trés calcaire au début sur des notes de terre ressemblant aux sauvignons de Loire, il évolue en  précision sur des notes fines de Chardonnay aprés beaucoup d'aération. la bouche est tendue, précise et florale. l'ensemble est tranchant et d'une belle fraîcheur.Situé en Bourgogne par Stéphane.

Gewurztraminer "Cuvée Tissage du Moulin  de Martine Albrecht" Domaine Albrecht 1992 La robe dorée foncée autant que le premier nez sur le coing et la mandarine annoncent une belle prise de Botrytis que cette cuvée exprime avec un charme évident, le nez évolue sur de légères notes de champignon frais et d'agrumes, la bouche est souple, soyeuse et longue, on ressent la maturité du raisin et l'expression toute en finesse du cépage qui avec grande discrétion laisse la place au terroir une fois le sucre fondu dans un bel équilibre.Trés beau

Pessac Léognan château Lafargue 2005 Belle maturité un peu confite au nez sur des fruits rouges et de petits grillés . La bouche est jeune mais  a beaucoup d'allure, de matière et garde un côté tout à fait digeste et frais sur des notes boisées bien intégrées, mais la trâme de ce vin reste le fruité riche et croquant.

Chinon Les Varennes du Grand Clos Charles Joguet 2001 ( carafé 45mn) Nez de cabernet franc pur, ciselé ,sans détour, sur des notes de poivron frais et de cuir. La bouche avec une entame tannique encore ferme évolue sur une fraîcheur mentholée classique et bienvenue pour donner toute sa longueur et son dynamisme en fin de bouche.

Hermitage "La Chapelle " Paul Jaboulet Aîné 1998 ( carafé 2h00) Bon anniversaire stéphane....Robe foncée trés prune.Nez de graphite, fumé , jus de viande et cassis. La bouche est , soyeuse , dotée de tannins fins  moins corsés que d'autres millésimes proches, ce vin possède une douceur charmeuse et une fin de bouche qui imprègne le palais de notes de cassis de fumé et de réglisse dans une harmonie remarquable...une chapelle d'une belle tendresse.

...et dire que l'on se revoit samedi....même raison....même punition.....

Vieille dame abordée avec la douceur et le respect du à son âge.Le niveau en dessous de l'épaule et la couleur trés foncée laisse penser que les années ont fait courber le dos de cette belle demoiselle des années 60 . Le bouchon complice,tombe dans la bouteille dés le contact avec son agresseur...instant d'attente magique...le nez s'étoffe lentement et discrètement au rythme de son âge,de secondes en secondes,sur les raisins de corinthe, la patte de coin,le caramel et des notes de réduction rappellant un viel armagnac sans l'alcool volatile...malheureusement la première bouche ne donne que des notes déviantes de rancio et de dilution...je l'ai cru morte quand de surprenantes notes de bois de réglisse en finale sont arrivées de je ne sais où!... je reviens vers le nez...à l'aération la tourbe s'installe et à ma grande surprise s'embellit par de superbes notes de cannelle ...merci beaucoup Madame...































...Votre robe vous allait à ravir:


Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés